Bordeaux s’engage avec le CNC pour soutenir la création numérique et audiovisuelle

Pour renforcer leur dynamique culturelle et économique déjà très active, la ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole ont établi une convention avec le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) qui permettra d’attirer les talents et d’accompagner la création.

Ce partenariat triennal et reconductible mettra en cohérence et donnera de la lisibilité aux nombreuses actions déjà existantes. Il s’agit de l’une des premières conventions signées entre le CNC et une collectivité territoriale autre que régionale, en matière de soutien à la création. Cette convention, qui représente un engagement financier de 450 000€ dont 150 000 du CNC, permettra de soutenir particulièrement la création numérique et les nouveaux formats.

La Présidente du CNC, Frédérique Bredin a déclaré : « Ce partenariat va nous permettre de soutenir les projets de nombreux jeunes créateurs, dans toutes les nouvelles écritures numériques, du Web à la réalité virtuelle. Et avec les bourses de résidences, nous allons aussi accompagner cette phase fragile et essentielle qu’est l’écriture et le développement des oeuvres ».

Un signal fort adressé aux professionnels de l’image

Bordeaux se positionne comme territoire pionnier dans ce domaine. L’ensemble des efforts menés sont valorisés, notamment en faveur du cinéma par la ville et de la feuille de route économique de la Métropole qui positionne les industries créatives comme une priorité. La convention de partenariat permet aussi d’accompagner les résidences So Film de genre (résidence à Bordeaux en mars 2019) et le Fonds d’aide à la création numérique et aux nouveaux formats Magnetic Bordeaux, dont un appel à projet s’est cloturé le 31 janvier 2019.

  • 3e ville de France pour la création de jeux vidéo,
  • 2e pour l’accueil de professionnels de la BD,
  • 3e région de tournage de long-métrages et de fictions télévisées,

Le développement de l’emploi et de l’activité économique dans les industries culturelles et créatives numériques est une priorité.

Un appui complémentaire aux aides existantes

Fonds d’aide à la création numérique et aux nouveaux formats

Cette coopération d’une valeur de 225 000€ (125 000 métropole, 25 000 ville, 75 000 CNC), est complémentaire du fonds d’aide à la création et à la production créé en 2013 par la Ville de Bordeaux (400 000€ d’aides par an pour le spectacle vivant, arts visuels, arts plastiques, musique, littérature, bande dessinée, espace public, arts numériques…)

Le nouveau fonds vise les associations et créateurs du domaine de l’image : fictions innovantes (vidéos sur Internet, chaînes numériques…), création d’oeuvres numériques (oeuvres interactives, réalité virtuelle…), production et diffusion d’oeuvres novatrices et expérimentales faisant spécifiquement appel aux technologies multimédia et numériques, d’expression originale française, avec un travail de scénarisation et un lien culturel fort avec la métropole bordelaise (créateurs, sujet, développement ou production).

Résidences So Film

La convention avec le CNC a également pour objectif, via les résidences So Film de Genre, d’accompagner la structuration et l’implantation durable de la filière professionnelle du cinéma sur le territoire métropolitain (en partenariat avec Canal+, la SACEM et la société de production Wild Bunch). Ces résidences qui développent une approche transdisciplinaire bénéficient aux auteurs et projets associatifs bordelais que la ville soutient à son niveau.

Laisser un commentaire